Quel impact de l'alimentation
sur les émissions de gaz à effet de serre ?

Remarques

  • 🏭 L'alimentation est responsable d'environ ¼ des émissions de gaz à effet de serre résultant de l'activité humaine.
  • 🚚 Le transport ne représente qu'une très petite part (environ 5%) des émissions liées à l'alimentation. L'impact du transport est encore plus petit (moins d'1%) pour la viande de boeuf. Même à produit équivalent, consommer local ne garantit pas une réduction de son impact. L'importation est parfois moins émettrice que de cultiver en serre des produits hors-saison (Hospido 2009).
  • 🥩 De manière générale, les produits d'origine animale (viande, lait, oeufs, ...) émettent jusqu'à plusieurs dizaines de fois davantage que ceux d'origine végétale. Ils sont responsables de près de 60% des émissions liées à l'alimentation, alors qu'ils ne comptent que pour 37% de nos apports en protéine et de 18% de nos calories. Ils occupent 83% des terres agricoles.
  • 🐄 Le pire bilan est de loin pour les ruminants, qui rejettent du méthane. ⅔ des terres qu'ils occupent ne sont pas adaptées à la plupart des autres cultures. Cependant, même si les prairies peuvent contribuer à la séquestration du CO₂, elles ne réduiraient ces émissions que de 22% dans les meilleurs cas, au prix d'une occupation des terres encore supérieure à celle actuelle.

Remerciements

  • Hannah Ritchie via ourwoldindata.org, dont ce résumé est directement issu.
  • Marc Robinson-Rechavi pour avoir porté à notre connaissance ces données.